jeudi 17 février 2011

Fil de nous


Installée du mauvais côté
Je partais préparer l'histoire
Dés le départ tout est faussé
On m'a griffé une autre étoile

Et ce trop long voyage

De l'innocence exposée nue
Allaient tyrans marquer la peau
Classement de nos vies ténues
Réduites à simples numéros

Et dans nos poings fermés

Les unes aux autres nous étions liées
Sentir l'amour les insupporte
De nos mains dans le froid glissées
Nous en vivions de toutes sortes

Et leurs regards glacés

Il n'est plus de temps à pleurer
Fil d'émois élève l'essaim
De nos soeurs paupières fermées
Enlacées sur d'autres chemins

Et sous nos yeux ce paysage

Je pense déjà à demain
Mais je choisirai d'autres trains
Ou mes souvenirs barbelés
Par tes mains seront libérés

Et nos corps retrouvés

9 commentaires:

  1. Abasourdie je suis.et sans voix...

    RépondreSupprimer
  2. ..... En effet, comment dire l'émotion qui nous touche au plus profond

    RépondreSupprimer
  3. Merci chère Juillev, et vas tu bien ? Bises

    RépondreSupprimer
  4. soit dit en passant20 février 2011 à 09:59

    Superbe évocation toute en finesse (comme toujours avec vous) Merci

    RépondreSupprimer
  5. Merci merci et soit dit en passant vous me manquiez.

    RépondreSupprimer
  6. wouah c'est trés trés fort. Bises S

    RépondreSupprimer
  7. Je laisse un commenatire parce qu'après avois lu ce que je viens de lire, il m'est plus facile d'écrire que parler...
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  8. N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice - j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage - j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.

    http://blog-etc-temoignage.blogspot.com/
    http://swaplitteraire-nina.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  9. Tu m'emmerde chère Nina

    RépondreSupprimer